Le Château Renard : c’est Xavier Chassagnoux qui l’acquiert en 1978.

Cette jolie demeure du 18e siècle, basée à La Rivière, dans l’appellation Fronsac, est entourée d’une douzaine d’hectares de vignes, entièrement planté en coteaux. Ils offrent un ensoleillement maximal et assurent au raisin une maturité complète.

 

Le Château Renard Mondesir, 1er vin du Château Renard sous appellation Fronsac, est d’une grande régularité depuis 1990. Il est issu d’un sélection de raisins riches et concentrés, récoltés avec le plus grand soin sur les meilleures parcelles. On trouve des vieilles vignes sur le sols argilo-calcaires, situés derrière la demeure.

La Château Renard, appellation Fronsac également, est le 2nd vin de la propriété.

Les coteaux magnifiques de La Rivière offrent un ensoleillement maximal et assurent au raisin une maturité complète. Le contrôle de vinification avec une macération moyenne de 20 à 25 jours, ainsi qu’un assemblage harmonieux des cépages Merlot et Cabernet Franc, confèrent à ce vin une grande notoriété basée sur la tradition et la qualité.

   

Le château Virecourt est également une acquisition de Xavier Chassagnoux en 1978;

Sa production provient des communes de La Rivière, Saint Germain la Rivière et Villegouge en Fronsac.

Plantée à 5000 pieds par hectare, ces parcelles sont particulièrement soignées pour donner des vins complexes au fruité harmonieux. Proche des vins de Fronsac ces 2 vins s’en approchent par leur structure et leur puissance.

Les deux Bordeaux supérieurs produits sont Château Virecourt & Château Virecourt « Pillebourse » . En effet, le lieu-dit « Pillebourse » était, il y a fort longtemps, un lieu de passage où, dit-on, les voyageurs étaient régulièrement détroussés et leur bourse pillée !

 

   

Entre 1955 et décembre 2015, quatre générations d’une même famille, la famille CHASSAGNOUX, s’est appliquée à produire et à commercialiser le vin du Château JEAN VOISIN, Saint-Emilion Grand Cru, sur une clientèle fidèle et traditionnelle.

Tout a débuté avec Amédée Chassagnoux, lorsqu’il est descendu de Corrèze au début des années 50, et achète le Château Jean Voisin, domaine de 14 hectares. Pierre, son fils, découvre alors les vignobles de Saint-Emilion.

A cette date l’encépagement est de 70% Merlot, 15% Cabernet Sauvignon et 15% Cabernet Franc. L’encépagement évolue vers 85% Merlot et 15% Cabernet Franc.

Pierre aidé par sa femme Micheline (puis leurs fils Michel et Xavier)  viennent d’abord s’établir à Libourne, siège de la maison de négoce CHASSAGNOUX & Fils puis vont habiter à Saint-Emilion sur la propriété du Château JEAN VOISIN. Pierre va alors diffuser avec passion la production du château Jean Voisin dans le Nord de la France et en Belgique pendant presque un demi-siècle.

Xavier CHASSAGNOUX  s’engage au service de la production en devenant propriétaire du château RENARD  à Fronsac pendant que son frère, Michel CHASSAGNOUX, assure la commercialisation des vins issus des propriétés familiales. Les vins de production familiale, authentiques, sont alors produits dans le parfait respect du terroir, destinés à satisfaire une clientèle exigeante et fidèle.

La nouvelle génération : Xavier avec sa fille Laurence et Michel avec sa fille Delphine CHASSAGNOUX vont continuer à écrire cette histoire familiale de plus d’un siècle.

Xavier CHASSAGNOUX secondé par sa fille Laurence vont s’occuper du Château JEAN VOISIN qu’ils gèrent jusqu’en décembre 2015, date à laquelle la famille CHASSAGNOUX décide de céder le vignoble à de nouveaux propriétaires qui vont s’atteler à donner un nouvel essor au Château JEAN VOISIN. Laurence CHASSAGNOUX continue à mettre à disposition ses connaissances et son travail au chai en collaborant avec les nouveaux propriétaires pour l’élaboration du Cru.

Michel CHASSAGNOUX puis sa fille Delphine CHASSAGNOUX continuent à assurer avec la même foi et la même attention la distribution traditionnelle les stocks dont ils disposent du château JEAN VOISIN, vin de production de la famille CHASSAGNOUX, jusqu’au millésime 2014 ; le millésime 2015 offrant ensuite la signature des nouveaux propriétaires.

Jusqu’au millésime 2014, la famille CHASSAGNOUX vous propose les deux étiquettes suivantes :

Le Château Jean Voisin produit un Saint-Emilion Grand Cru du même nom, issu de vieilles vignes et du raisin rigoureusement sélectionné qu’elles produisent. Il est ensuite vieilli sous bois neuf.

Le 2nd vin est le Château Jean Voisin Fagouet. Toujours sous l’appellation Saint-Emilion Grand Cru. L’attention portée aux vignes, le travail de sélection du raisin, la recherche constante d’une vinification et d’un élevage adaptés au millésime et au terroir de la propriété, ont permis à ce vin de figurer parmi les Grands Crus de Saint-Emilion, par sa structure et son caractère.